Nouvelle année 2021

Un virus invisible le coronavirus


Nous sommes le samedi 14 mars 2020, l’annonce télévisé du président Emmanuel Macron tombe comme un choc, à partir de ce moment il faut comprendre que ce qui arrive est d'une extrême gravité, ce virus est violent et extrêmement agressif et sournois ! Le soir même les restaurants ferment, les cafés sympas avec leur terrasse qui sont surtout des endroits d’une grande convivialité surtout au printemps, fermés ! Dés le lendemain, les théâtres, les cinémas, les magasins fermés, les rues sont vides, les gens ne peuvent plus sortir sauf avec une dérogation de déplacement 1h par jour c'est la guerre de l'invisible ! Confinement égale isolement !

A la place, le silence, le vide, l'absence de tout, quand on se croise, on s'évite, on parle peu , on rentre se mettre à l'abri chez soi mais de qui de quoi ? Peut-être cette chose invisible qui stresse, qui tue ,qui nous envahit, ou allons nous ? Sommes nous dans une science-fiction ?

Chaque jour nous comptons de nombreux morts car certains n'ont pas compris, il fait beau, les promenades s'imposent. NON ! Les squares, le bois tous les espaces verts fermés, Interdit.
Mais le printemps se moque de nous avec son soleil brillant et insolent, lui le printemps il n'a pas compris que la guerre de l'invisible est en route. Nous devons continuer à essayer de vivre avec l'absence de nos enfants, petits enfants, et amis. Nos hôpitaux sont complets, les malades arrivent en masse, le manque de lit en réanimation se fait sentir ! Mais le printemps ne savait pas ...

Nos villes sont dans un coma inexplicable ! Nous avons cette désagréable impression d'être emprisonnés dans un monde de formol. Tout le système médical est présent, nos soignants sont épuisés, ils se battent pour nous, pour eux restons chez nous ! Ce sont nos héros ! Tel un ascenseur émotionnel, les contraintes sont de plus en drastiques .C'est une pandémie ! Si nous avons la chance de passer au travers des mailles du filet de ce monstre invisible, allons nous finir en psychiatrie ? L'absence s'est installée comme un nouveau membre de la famille !

Au départ les masques ne sont pas obligatoires mais au bout de deux mois ils le deviennent. Ils nous faut agir avec notre compréhension, chacun se prend en charge, à nous de décider.

Les mois passent, noël arrive, le port du masque est toujours obligatoire, un noël pas comme les autres ! Je vous souhaite de douces fêtes.

Que vos plus beaux vœux soient exaucés et que les fêtes soient une porte ouverte vers le bonheur pour 2021 !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.mcbenoit.com/blog/index.php?trackback/40

Haut de page